ACTUALITÉS

TOUTES LES INFOS PRATIQUES DE VOTRE CONSEILLER

POUR SUIVRE L'INFO IMMOBILIÈRE LOCALE

  • Bastien Pitte

Attractivité de la Rive Gauche de Rouen : quel impact sur l'immobilier local ?

Le marché immobilier sur Rouen évolue au fil des années et c’est actuellement son secteur de la rive gauche qui se développe de plus en plus. Présentation.

Panorama Rive droite - Rive Gauche Rouen
Rive droite - Rive Gauche Rouen

Comme dans la grande majorité des Métropoles de notre pays, celle de Rouen connait des évolutions et des tendances en matière d’immobilier. La Métropole Rouen Normandie, avec ses 71 communes, se compose aujourd’hui d’un peu moins de 500.000 habitants. C’est fort logiquement la ville de Rouen qui en accueille le plus, répartis entre ces deux rives.


Ce sont d’ailleurs ces deux rives qui sont au cœur des nouvelles tendances dans le domaine de l’immobilier sur Rouen. Bien connue de la part des Rouennais et ancrée dans la culture locale, la distinction entre ces deux rives, la rive droite et la rive gauche, séparée par la Seine, possède un impact sur le marché immobilier local.


Une Rive Droite toujours prisée


La rive droite, composée principalement du centre-ville de Rouen et du « plateau » de Rouen, est un secteur prisé de la Métropole Rouen Normandie mais également une zone où le prix au mètre carré peut très vite s’envoler. C’est notamment le cas lorsque l’on pense à des endroits tels que le centre-ville de Rouen ou bien des communes telles que Bois-Guillaume ou Mont-Saint-Aignan. Des secteurs comme celui de la Cathédrale ou de la Gare de Rouen connaissent par exemple les prix au mètre carré les plus importants.


Une Rive Gauche en plein développement


Mais lorsque l’on traverse la Seine, par l’intermédiaire de l’un des six ponts Rouennais, les choses évoluent. C’est en effet sur ce secteur dit de la Rive Gauche que l’on retrouve notamment les communes les plus peuplées de la Métropole Rouen Normandie avec Sotteville-Lès-Rouen, Saint-Etienne-du-Rouvray, le Grand-Quevilly et le Petit-Quevilly. Ce secteur, historiquement plus populaire, voit son attractivité se développer depuis plusieurs années maintenant, et cela pour différentes raisons.


L’une des premières raisons est bien évidemment budgétaire. Il apparait effectivement plus abordable de devenir propriétaire sur ce secteur aujourd’hui, en fonction des budgets des futurs acheteurs. Mais c’est également le cas pour pouvoir acquérir des biens immobiliers offrants des superficies supérieures à ce qu’est capable d’offrir la rive droite de Rouen. Et cette tendance liée à l’obtention d’espaces plus importants et la possibilité même d’obtenir un extérieur n’est plus à démontrer après plusieurs confinements dans notre région.


Une attractivité loin d’être anodine


Pour inciter à cette attractivité, c’est tout un ensemble de mesures et de réalisations qui ont vues le jour depuis plusieurs années maintenant afin de redynamiser le potentiel de la Rive Gauche. La multiplication des transports en commun pour desservir au mieux le centre-ville de Rouen depuis les villes de la rive gauche citées précédemment est une parfaite illustration de cette dynamique actuelle. Le développement des commerces de proximité sur ce secteur, tout comme l’envie parfois inavouée de s’éloigner d’un centre-ville Rouennais où la circulation apparait toujours plus complexe sont tout autant de facteurs qui peuvent illustrer cette attractivité du moment.


La réalisation d’un éco-quartier au niveau du pont Flaubert (sujet sur lequel nous reviendrons ensemble dans une prochaine Actu Immo) sera dans les prochaines années un élément majeur de cette dynamique de la rive gauche, tout comme l’arrivée potentielle (mais toujours incertaine car régulièrement reportée) de la Gare rive gauche. Ce sont donc tout un ensemble de facteurs qui rendent de plus en plus dynamique et attractif ce secteur de la rive gauche et qui, du même fait, tendent à modifier le paysage immobilier Rouennais ces derniers temps.


Jusqu’où ira le développement de la Rive Gauche ?


Oui mais voilà, comme c’est souvent le cas, certains secteurs de la rive gauche, comme notamment celui très recherché actuellement à proximité du Jardin des Plantes, voient leurs tarifs s’envoler du fait de cette dynamique récente. Ce phénomène pourrait ainsi, à terme, limiter ce développement attractif de cette zone. Reste alors à connaitre la véritable tendance du marché immobilier dans les prochains mois avec toutes les inconnues que nous réserve cette crise sanitaire qui dure depuis plus d’un an maintenant.


Si vous souhaitez en savoir plus sur le marché immobilier Rouennais et notamment sur le développement et les opportunités qui peuvent s’offrir à vous sur le secteur de la Rive Gauche, à travers des villes comme Sotteville-Lès-Rouen, Grand-Quevilly, Petit-Quevilly ou Saint Etienne du Rouvray, n’hésitez pas à me contacter dès que vous le souhaitez.


23 vues

ME CONTACTER

Un projet immobilier en préparation ? 
Besoin de conseils pour votre vente ou votre achat d'un bien immobilier ? 
Posez moi directement votre question ici : 

Merci pour votre envoi !

bastien.pitte@safti.fr

06.68.21.57.21